Forme logo
Forme logo

Territoire durable et transport

Améliorer la mobilité des personnes et des marchandises, prendre soin de la préservation du territoire, veiller à l’utilisation durable de ses ressources et mettre en valeur ses potentialités et son attrait, tout cela à travers des stratégies partagées.

Les défis sont nombreux : infrastructures et services de transport hétérogènes des deux côtés de la frontière ; recours massif au transport de marchandises par route ; coûts élevés d’opportunité liés au retard de la connexion ferroviaire à grande vitesse, littoral et espaces naturels constituant un puissant élément tracteur de la coopération ; opportunités dans des activités émergentes liées aux ressources naturelles ; patrimoine naturel bien préservé, …

Afin d’apporter une réponse à tous ces éléments, l’Eurorégion travaille dès ses débuts dans l’amélioration de la mobilité des personnes et marchandises dans l’espace eurorégional à travers divers dispositifs et actions tels que :

  • L’amélioration des informations sur les transports pour les voyageurs avec la mise en place du portail Transfermuga, site d’information multilingue pour les citoyens et les visiteurs incluant un calculateur d’itinéraires transfrontalier. L’Eurorégion a également appuyé et impulsé d’autres actions allant dans ce sens, telles que l’installation de panneaux d’information voyageurs dans les gares SNCF, l’appui à l’ouverture des données des autorités de transports, …
  • Impulser et faciliter des projets d’offre de transports transfrontaliers, mise en place de titres de transports combinés, créations d’espaces multimodaux, …
  • Élaboration de diagnostics et études sur la mobilité transfrontalière et différents aspects relatifs à des futures offres de transports transfrontalières, …

Ainsi, et afin de créer un espace de mobilité durable, l’Eurorégion agit en tant que facilitateur accompagnant les institutions dans leurs projets de mobilité et aidant les citoyens dans la préparation de leurs déplacements quotidiens transfrontaliers. Tout ceci, grâce à des propositions opérationnelles à court terme, mais aussi grâce à des dynamiques sur le moyen et long terme en parallèle au déploiement de nouvelles infrastructures sur le territoire.